Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘fiona gordon’

au milieu: exercices d’étirements de fiona gordon sur le tournage de « rumba » [tiré du ‘making-off’ du film] / en haut et en bas : 2 x 2 films choisis par elle et son compagnon dominique abel comme les ayant marqué.

\
\

« (…) apparentés par cette manière de traiter de la réalité dans la comédie en refusant de passer par les codes du cinéma dit ‘réaliste’, le cinéma de la parole en roue libre de jacques rozier et le burlesque d’inspiration muette de dominique abel et fiona gordon font appel à deux formes très différentes de l’attente, de la lenteur et de la méticulosité. laissant moins de place à l’improvisation, mettant en jeu (parfois en danger) leurs propres corps (comme buster keaton par ex., abel et gordon ne recourent pas aux doublures, ils dansent, chantent et incarnent à l’écran tout ce qui arrive à leurs personnages), plus qu’un cinéma de pêcheur est un cinéma de maraîchers ou d’horticulteurs. comme par une série d’étapes assez organiques de semis, de repiquage, de bouturage… c’est bien en amont du tournage, par une écriture lente mais qui passe très vite par le corps que les ‘gags’ sont écrits, raturés, réécrits… vivant à Bruxelles dans une ancienne usine de poussettes pour bébés qui leur sert à la fois de lieu de vie et de travail, abel et gordon ont la possibilité, en descendant une ou deux volées d’escaliers, de tester ‘in vivo’ et à l’échelle 1:1 les ‘gags’ imaginés à peine quelques minutes plus tôt, à l’étage du dessus sur le clavier de leur ordinateur. (…) »

> début et fin de mon article « cuisiner la comédie (recettes) » consacré – en avril 2009 – au coffret jacques rozier et à « rumba » de dominique abel, fiona gordon et bruno romy

\
\

deux semaines après une introduction au cinéma burlesque proposée par mon ami et collègue michel verbeek (« l’amiral » évoqué ici dans un billet précédent), celui-ci accueillera, dans le même cadre et les mêmes lieux, les acteurs-cinéastes bruxellois abel & gordon. le couple de « néo-burlesques poétiques », venus au cinéma par le monde de la scène, présentera une sélection d’extraits de films qui les ont touché, intéressé, marqué, nourris… et qui dépassent de loin le registre burlesque [cf. par exemple, les images tirées des quatre films, volontairement non identifiés ici, dans l’image ci-dessus]. joignez-vous à nous ce vendredi pour les (re-)découvrir et entendre en quoi il se relient à la cinéphilie d’abel & gordon. le burlesque c’est, avant tout, une histoire de corps (souples)… mais, aussi, d’intelligence, d’observation et d’analyse du monde (souplesse d’esprit et acuité du regard).

\
\

dans le cadre des rdv de la médiathèque de bruxelles-centre
« un rendez-vous avec abel & gordon »
vendredi 11 décembre – 19h30 – gratuit

passage 44 – 02 218 44 27toire

Advertisements

Read Full Post »